Les ancêtres des cétacés

15 janvier 2010 par murielle.oriol

Phase terrestre

Mesonyx (60 Ma)

(ongulé carnivore)

ancetres_cetaces_grande1

Il y a 65 Ma, un cataclysme planétaire, éradique trois quart des espèces, dont la quasi-totalité des dinosaures.
Parmi les mammifères survivants, un ongulé archaïque, après 15 Ma d’évolution, va ouvrir la voie vers les premiers cétacés : les « archéocètes ». Pour les paléontologues qui travaillent sur les fossiles, il s’agirait d’un carnivore ressemblant à un loup. Pour les biologistes moléculaires qui étudient les gênes (phylogénie moléculaire), ce serait un « artiodactyle » herbivore, parent des hippopotames. La découverte récente d’un fossile plus complet valide l’hypothèse d‘un ancêtre commun, omnivore, ressemblant à une antilope.

Pakicetus (53 Ma)

ancetres_cetaces_grande4

Le Pakicetus, animal primitif de la taille d’un loup, découvert au Pakistan par Hans Thewissen, paléontologue américain, est le plus vieux cétacé. Il vivait près du rivage où il pouvait trouver des poissons en abondance. Pakicetus revenait probablement à terre pour s’accoupler et mettre bas. Il avait le corps d’un ongulé herbivore.

Phase amphibie

Ambulocetus (52 Ma) appelé “la baleine qui marche”

ancetres_cetaces_grande2

Clic pour agrandir !Hans Thewissen, en 1994, a découvert au Pakistan un autre fossile, un proche parent de Pakicetus. Cet animal ressemblait à une loutre géante qui mesurait jusqu’à 3 m et pesait 300 kg. Il se déplaçait à la fois sur terre et dans l’eau, vivant à la manière des crocodiles. C’était un redoutable prédateur, guettant ses proies dans les eaux peu profondes. Son mode de vie amphibien représente une transition vers la vie exclusivement marine des cétacés modernes.

Basilosaurus (45 Ma à 38 Ma) en grec “roi des lézards”

Le Basilosaurus possédait des dents aux fonctions différenciées (incisives, canines et molaires), héritage d’un usage terrestre, alors qu’elles sont identiques chez les cétacés actuels. Il mesurait 15 à 20 m pour un poids moyen de 5 t. Il chassait le long des côtes en eau peu profonde et se reproduisait sur terre. La nage de ces animaux devait sans doute ressembler à celle des serpents.

Phase aquatique

Mammalodon (30 Ma)

ancetres_cetaces_grande3

Le Mammalodon dont les restes ont été trouvés dans des sédiments vieux de 24 millions d’années en Australie, était déjà à l’époque un fossile vivant. Le corps de cet animal devait être équipé de nageoires pectorales bien développées et il ne devait montrer aucune trace de membres postérieurs. Il s’agissait d’un redoutable prédateur.