Soirée de gala SOS Grand Bleu

25 février 2010 par murielle.oriol

jeudi 13 août 2009 – 20h00 – Plage de Passage à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Jeudi 13 août 2009 s’est déroulé notre traditionnel repas de gala et comme d’habitude cette soirée a été très appréciée des nombreux mécènes et adhérents de SOS Grand Bleu.
Monsieur Vestri a eu l’occasion de mettre en avant les faits marquants des 20 ans de l’association.

Voilà déjà 20 ans et comme je l’ai souvent dit, c’est par un grand cri de colère, mais avant tout un cri du cœur que je créais en 1989 SOS Grand Bleu. A l’époque, nous faisions face à l’indifférence de notre société envers le massacre des cétacés en Méditerranée. Nous avons été alors des pionniers, de telle sorte que notre combat a été à l’origine du projet Pelagos qui est maintenant devenu réalité puisque l’Italie, Monaco et la France ont signé en 1989 des accords instituant le Sanctuaire PELAGOS.

Le premier résultat de nos actions commence en 1990 par la limitation de la longueur des filets à 8 km grâce au Ministre Italien de la pêche alors que la longueur communément utilisée était de 30 km. La seconde étape fut la limitation par l’Europe de ces mêmes filets à 2,5 km et enfin en 2002, c’est l’interdiction totale par la commission Européenne après une campagne de pétitions et un travail de lobbying auprès de Emma Bonimo alors commissaire Européenne de la pêche. Le combat ne s’arrête pas là car la France, aimant bien se démarquer des autres pays et sous prétexte de pêche ancestrale, continue alors d’utiliser les filets dérivants sous l’appellation de « thonaille ». En dernier épisode du combat commencé en 1989, nous déposons alors deux recours auprès du Conseil d’Etat qui condamne à deux reprises l’Etat Français en notre faveur pour abus de pouvoir. Il aura fallut 20 ans pour aboutir à l’abolition totale des filets dérivants Méditerranéens !

1995 fut l’année de notre première action contre la captivité des dauphins. En effet, nous intervenons à Cadaquès en Espagne pour faire fermer avec succès un centre d’observation dans la baie de Cadaquès où 4 dauphins captifs avaient été introduits. Deux ans plus tard en 1997, nous intervenons à Cantin à côté de Lille pour faire avorter un projet de delphinarium. Nous mobilisons 43 associations pour nous soutenir, le projet n’a jamais abouti malgré le début des travaux. N’ayant pas le temps de souffler, la même année, nous intervenons à Port St Père à côté de Nantes contre un autre projet. Après 2 ans de lutte et le soutien de Dominique Voynet alors Ministre de l’environnement, le delphinarium dont les travaux sont terminés n’ouvrira pas ! Onze ans après, en 2009, ce même projet est relancé, nous attendons les résultats du procès que nous avons intenté.

Entre temps en 1999, nous intervenons encore une fois contre un 4ème projet de delphinarium à la Mulatière dans la banlieue Lyonnaise. Là encore, c’est un succès avec le concours d’un de nos plus fidèle adhérent M Raymond Barre alors Maire de Lyon et Président du Conseil Général.

En 1996, nous réalisons avec Eric Demay et Jean-Marc Barr, le film « Homme dauphin : mode d’emploi ». En 1997, il remportait l’Illiade d’or au festival d’ILLKIRCH.

En 1999, nous lançons l’opération « Les enfants de l’Odyssée ». Jean-Michel, animateur de SOS Grand Bleu et Delphine, sur leur voilier « Une autre histoire », vont pendant 3 ans naviguer autour du monde à la rencontre des civilisations côtières et des cétacés au profit de 28 écoles des Alpes Maritimes avec lesquelles nos 2 ambassadeurs étaient en relation permanente par le biais du sattelite : « Inmar-sat ».Le Ministère de l’Environnement nous a décerné pour cette action le label d’état « Merci dit la planète ». En 2001 et après avoir participé à l’élaboration des Accords instituant le Sanctuaire PELAGOS, nous sommes incorporés dans les groupes de travail pour la gestion du tout nouveau Sanctuaire et depuis le début, nous restons l’un des groupes les plus actifs.

En 2002, je lançais avec le Conseil Général, la première Ecole Départementale de la Mer à St Jean Cap Ferrat qui reçoit depuis et chaque semaine, 2 classes du département et bientôt 4 classes. C’est autant d’enfants qui participent à nos ateliers d’éducation à l’environnement soit à terre, soit à bord du Santo Sospir.

En 2005, nous faisons l’acquisition du caïque turc le « Santo Sospir », qui depuis 5 ans, reçoit chaque année 3500 enfants en classe de mer et plus d’un millier de particuliers pour l’observation des dauphins. En 2006, le voilier ROSA vient rejoindre la flotte de l’association, grâce au don des généreux propriétaires du voilier. En 2009, l’inauguration des deux sentiers, terrestre et sous marin vient de sceller les 20 ans de notre association !

Toutes ces actions n’auraient pu être menées sans le dévouement et la disponibilité de toute l’équipe SOS Grand Bleu, des bénévoles, des délégués régionaux, de nos généreux donateurs bien sûr, mécènes et fidèles adhérents …

gala_grande1
Sculpture de glace pour les 20 ans de SOS Grand Bleu

gala_grande2
Spectacle de cabaret haut en couleurs !

gala_grande3
Fabuleux feu d’artifice