Projection du film « The Cove »

26 mars 2010 par murielle.oriol

novembre 2009
Dans le cadre des séances de cinéma du lundi soir et à la demande de SOS Grand Bleu, le film documentaire The Cove a été projeté à la médiathèque de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Véritable coup de poing sur l’évidence d’un massacre inacceptable, privant la mer de 25 000 dauphins chaque année dans la baie de Taiji et introduisant sur le marché de la consommation japonaise une viande gavée de métaux lourds, non consommable.

De nombreux sympathisants et membres de SOS Grand Bleu étaient présents, déjà convaincus bien sur mais soucieux de comprendre le pourquoi car tous connaissaient déjà le comment.

Loin d’être un film exposant sur l’écran sans pudeur le bain de sang que l’on devine, il est un réel documentaire objectif et pertinent parlant de l’homme repentie, Ric, le dresseur de Flipper… Témoignant des actions menées, de la culture japonaise et de ses incohérences, de la capture des dauphins par ce qui se font appeler, hypocritement les « soigneurs de dauphins »…

A voir absolument, en famille, entre amis, un grand débat sur les incidences de chacun de nos passages en caisse d’un delphinarium…

Un DVD est également disponible, n’hésitez pas à en informer votre entourage !

« Cove » – de Ric O’Barry

cove_grande1

Site officiel : www.thecovemovie.com

Le 14 mai dernier, Ric O Barry nous a invité pour la présentation du film « The Cove » lors de la 62ème édition du festival de Cannes. Nous avons eu la chance d’être présenté à cette occasion à Luc Besson, qui était présent afin de négocier des droits de diffusion du film pour la France.

cove_grande1

« The Cove » (la petite baie en français) est d’abord un film engagé et dénonciateur. Le titre fait référence à une petite baie, située à Taiji, au Japon. Chaque année, entre septembre et mars, des pêcheurs locaux capturent et tuent des milliers de dauphins. En perturbant leurs sonars, ils parviennent à les désorienter, puis à les capturer par groupes, grâce à de grands filets de pêche. Dans cette baie, qui fait partie d’un parc naturel, se déroule ensuite un spectacle macabre. A l’abri des regards, les pêcheurs procèdent à un tri. Les plus beaux spécimens sont sélectionnés, dans le but d’être revendus à des delphinariums, à des prix pouvant atteindre jusqu’à 150 000 dollars. Mais que se passe-t-il pour les milliers d’autres dauphins capturés ? L’information peut surprendre… Mais ces derniers sont vendus pour leur viande, qui finit sur les étales des marchés ou dans les restaurants japonais. Un dauphin mort rapporte ainsi environ 600 dollars.

« Cove » est sorti en France au mois d’octobre

Ce film doit servir de vecteur à une évolution des comportements. Et peut-être que dans six mois ou un an, ce coup d’éclairage médiatique portera ses fruits, engendrant de nouveaux débats, des mobilisations plus suivies, et des législations de plus en plus poussées.

Le film est sorti sur nos écrans au mois d’octobre 2009 ! Un film à ne rater sous aucun prétexte ! Luc Besson est vraiment un réalisateur engagé et une fois de plus il nous le prouve…

Lire la suite …
Vous trouverez des informations complètes sur le blog intitulé « Sur les dauphins » de Pierre De Vreyer :
www.blog-les-dauphins.com/the-cove