Nettoyage de la baie des fosses

12 mars 2010 par murielle.oriol
Mots clefs :

Samedi 26 juillet 2008 – 9h/12h – Saint-Jean-Cap-Ferrat
Le samedi 26 juillet 2008, l’association SOS Grand Bleu a organisé, cette année encore, un grand nettoyage des fonds marins de la baie des Fosses à Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans le cadre des actions de protection de l’environnement marin.


Coup de chapeau aux plongeurs et bénévoles de SOS Grand Bleu   3 tonnes de déchets récupérées La mer Méditerranée n'est pas une poubelle !
Trente-trois plongeurs avec bouteilles, ainsi que douze apnéistes ont remonté du fond quelques 3 tonnes de déchets divers, des eaux «pures» de la grande bleue.

Des pneus et des batteries, toujours en nombre et encore cette année, des boites de bière, de la ferraille, un canot gonflable, des morceaux de polyester venant d’embarcations éclatées sur des rochers.

Une fois remontés à la surface les immondices ont été récupérés par le bateau « Pélican » mis à disposition par Véolia Environnement Eau.

Merci à tous les bénévoles, défenseur de la grande bleu !

Les défenseurs de la grande bleue méritent tous un grand coup de chapeau, et notamment les plongeurs du club Amadeus de Sophia Antipolis, de l’association Dans le bleu, du Club nautique d’Èze et des pompiers de Nice qui ont répondu à l’appel de SOS Grand Bleu

A noter encore, la généreuse participation à cette opération de la société Submarine Locaventure qui a fourni gracieusement le matériel spécialisé aux plongeurs.
Sans oublier la présence d’autres nombreux bénévoles sur la plage. Une quarantaine de jeunes et d’enfants bien encadrés dont ceux de l’école départementale de la mer.

La mer n’est pas une poubelle …

Cette opération est une occasion supplémentaire pour sensibiliser l’ensemble des utilisateurs de la mer à la fragilité de notre patrimoine marin méditerranéen. Mobilisons-nous afin de préserver les cétacés, les tortues marines, les poissons, les oiseaux marins, des dangers liés à la pollution marine (macro-déchets, pollution chimique et hydrocarbures…).

Ces déchets proviennent notamment des navires au large, des bateaux de plaisance, des touristes sur les plages.

La mer Méditerranée n’est pas une poubelle et notre devoir est de la préserver, de la respecter afin que de nombreuses générations puissent encore apprécier sa beauté, ainsi que les nombreuses espèces marines qui la peuplent.