Les requins grisets font grise mine !

15 mai 2010 par murielle.oriol

juillet 2009

SOS Grand Bleu s’insurge contre les prises de gros poissons, tels les requins grisets appelés aussi requins moines.

griset_grande1
Depuis quelques années, nous constatons la quasi-disparition des espadons, ainsi que celle des grands thons, à quand le tour des requins ? Il se dit tout et n’importe quoi sur ce requin dont le statut est très mal défini, en Méditerranée. La seule chose connue est qu’il s’agit d’un grand charognard dominant, qui est indispensable au maintien de l’équilibre de l’écosystème et contrairement à ce qui est dit, il existe une grosse exploitation dans la région PACA. De plus, la prise des gros spécimens nuît énormément à la reproduction de l’espèce. Nous croyons qu’il faudrait changer les mentalités, quant à la pêche des grosses espèces, et que les prises ne devraient être qu’accidentelles dans les filets des pêcheurs. Dans le cas présent, en l’absence d’un statut scientifique précis ce ne devrait être que le principe de précaution qui devrait s’appliquer. L’organisation scientifique canadienne COSEPAC donne au requin griset, pour la région Océan Pacifique, un statut d’espèce préoccupante, et l’UICN pour la Méditerranée, le met sur sa liste rouge en tant qu’espèce quasi menacée.