Festival Courant d’ère

12 mars 2010 par murielle.oriol
Mots clefs :

Samedi 14 juin au dimanche 15 juin 2008 – Saint-Jean-Cap-Ferrat
Porter les imaginations au-delà du fil de l’horizon, tel était l’objectif du Festival courant d’ère, qui a eu lieu du 13 juin au 15 juin 2008 à Saint-Jean-Cap-Ferrat, dont SOS Grand Bleu était le fil conducteur et Paul Watson, l’invité d’honneur.


courant_grande1Lecture en mer à bord du Santo-Sospir  Paul Watson l'éco-guerrier
Le festival du livre « Courant d’ère » s’est imposé comme une référence pour les amateurs de littérature et de beaux gréements.

A l’aube de l’été et au bord de la Méditerranée, écrivains, marins, scientifiques et artistes vous ont fait partager une même passion, celle de la mer. Ainsi, des conférences, lectures, débats, balades en bateaux, ateliers, concerts publics, animations jeunesse ont rythmé ces trois jours de fête.

Conférences sur l’écologie maritime

Comment préserver l’équilibre entre l’homme et son environnement maritime naturel en protégeant celui-ci ? C’est la question centrale que se sont posée d’éminents experts, et notamment. l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-mer, le Musée Océanographique de Monaco, SOS Grand Bleu, l’Association de sauvegarde du patrimoine maritime de Villefranche, et la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, avec le navire « Fleur de Lampaul ».

Une pléiade d’auteurs prestigieux et passionnés

De tout temps, les bateaux ont ouvert aux hommes les routes de l’aventure. A leur bord, se sont embarqués des êtres confrontés à la peur comme à l’émerveillement, avec l’espoir d’arriver quelque part et de le raconter. Le roman maritime, les récits de voyage, les observations scientifiques, chacun à sa façon a rêvé « sa » mer. Ainsi, comme chaque année, les auteurs invités avaient chacun le reflet d’une même passion, servie par un talent immense, écrire la mer, et donner du sens à l’émotion : Laurent BALLESTA (photographe sous-marin, biologiste et plongeur professionnel) – Catherine CHABAUD (première femme à terminer un tour du monde à la voile en solitaire lors de la troisième édition du Vendée Globe 96/97) – Yves PACCALET (compagnon de l’odyssée du commandant Cousteau), etc

Les beaux gréements dans toute leur majesté

Un rassemblement de gréements anciens a aussi été réalisé, ainsi que des sorties en mer à bord du voilier « Santo-Sospir ». Chacun a pu partager quelques moments magiques où musique et littérature se sont conjugués pour illustrer le monde passionné de « ceux qui font la mer ». Occasion également de rappeler aux plaisanciers les bons réflexes du respect de l’environnement marin.

Après avoir organisé la conférence de Paul Watson, le vendredi soir, SOS Grand Bleu a durant le festival, dédicacé ses deux guides des coquillages et des cétacés de Méditerranée, et proposé des journées portes-ouvertes au sein du musée des coquillages.