Conférence « La faune terrestre des Alpes-Maritimes »

12 mars 2010 par murielle.oriol

Vendredi 27 mars 2009 – 20h00- Médiathèque de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Cette conférence a été donnée par Vincent KULESZA, naturaliste, le 27 mars 2009, dans le cadre du nouveau cycle de conférences proposé aux adhérents de notre association.


Vincent Kulesza, est président régional du CEEP (Conservatoire-Études des Écosystèmes de Provence Alpes du Sud), secrétaire national de Rivages de France, administrateur du Parc National du Mercantour. Espaces Naturels de Provence est une association régionale de protection de la nature qui a pour objectif la conservation de la diversité biologique des espaces naturels remarquables de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le CEEP a été créé le 24 décembre 1975 et il regroupe des scientifiques, des naturalistes de compétences diverses, des amoureux de la nature et toute personne intéressée à la préservation des richesses naturelles de la région. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur abrite une grande diversité de paysages, de milieux naturels, d’animaux et de plantes. C’est sans doute la région française où se situent les plus forts enjeux pour la biodiversité.

Découvrir ce monde de la vie …

Ce diaporama a permis au travers d’images originales réalisées par le conférencier -naturaliste Vincent KULESZA de rentrer dans le secret de la richesse de la faune des Alpes-Maritimes, qui représente plus de 80% de la faune française. Des insectes aux araignées, en passant par les mammifères (hors chauves souris qui seront traitées le 26 juin, tout comme les oiseaux le 25 septembre) les amphibiens et les reptiles, notre faune est surprenante de diversité. De la mer à la haute montagne, de notre porte aux sommets enneigés, cette présentation a fait découvrir ce monde de la vie primordiale duquel nous sommes issus, nous êtres humains.

Une biodiversité à préserver …

Sur les 101 espèces de mammifères terrestres français, une soixantaine parcourt le massif du Mercantour. Le chamois, athlète des névés, et le bouquetin, virtuose de l’escalade, arpentent la pelouse alpine. Si la marmotte s’endort pour l’hiver au fond de son terrier, le lièvre variable et l’hermine en profitent pour changer de robe.

Les espèces de reptiles et d’amphibiens présentes dans le massif du Mercantour sont au nombre de 25. Son originalité est qu’il fait figure de territoire frontière, où voisinent espèces boréales et méditerranéennes. Si la couleuvre verte et jaune et la grenouille rousse colonisent l’ensemble du massif, certaines espèces se cantonnent à sa partie septentrionale : c’est le cas du lézard des souches, qui grimpe jusqu’à 2300 m.

Avec près de 10 000 espèces sur les 39 000 identifiées en France, l’entomofaune du Mercantour affiche une grande richesse. De plus, 232 espèces de papillons ont été recensées dans la haute vallée du Verdon.

Renseignements

SOS Grand Bleu
BP 29 – 06230 Saint-Jean-Cap-Ferrat
04 93 76 17 61
gb@sosgrandbleu.asso.fr

conference_grande1

conference2Vincent Kulesza, Président Général du CEEP

conference_grande3 Magicienne dentelle