Tous les oiseaux d’Europe

9 mars 2010 par admin

Bordas / B. Bruun – A. Singer – L. Svensson – H. Delin – D. Zetterström – 1997

tous_les_oiseaux
Cette toute nouvelle édition diffère des précédentes sur deux points : d’une part, le texte a été entièrement récrit et considérablement allongé afin de donner un maximum de renseignements utiles pour l’identification des oiseaux ; d’autre part, l’illustration a été enrichie de dessins et, surtout, les planches représentant les
Limicoles (=petits échassiers), les Mouettes et les Goélands, les Sternes et les Labbes (=Skuas, Stercoraires) ont été remplacées par de nouvelles, dues au talent de Dan Zetterstrôm. Ces transformations n’ont pas affecté le volume de l’ouvrage, qui reste parfaitement maniable. L’identification des oiseaux passe, à juste titre, pour être difficile, car il s’agit d’animaux très mobiles, souvent cachés dans la végétation ou visibles seulement à grande distance pour diverses raisons.

Cependant, en utilisant conjointement les illustrations, les cartes de répartition et les textes descriptifs, l’observateur, même débutant, pourra, avec un peu d’habitude et, dans la plupart des cas, savoir à quelle espèce ou groupe d’espèces il a affaire. Rappelons que l’emploi de jumelles grossissant 7 à 10 fois est indispensable…
Les cartes de répartition .montrent les régions où chaque espèce peut être présente dans les lieux qui lui conviennent (prairies, champs, forêts, eaux douées, etc.). Les oiseaux sont présentés dans l’ordre de la classification scientifique et non pas groupés d’après leur coloration, leur taille ou leur habitat. L’inconvénient est mineur, car, à mesure que ses connaissances augmenteront, le lecteur saura bien vite à quel ensemble (famille, genre) l’oiseau observé appartient. En conclusion, ce guide permet de reconnaître les oiseaux vivant en Europe et, accessoirement, certaines espèces originaires d’autres continents, qui s’y montrent rarement ou exceptionnellement, soit un peu plus de 530 espèces, illustrées en couleurs.